Implants monoblocs

Les implants monoblocs sont posés selon la méthode MIMI®, la Méthode d'Implantation Minimalement Invasive. Cet implant, y compris le filetage d'implant et la tête de l'implant, consiste en une seule pièce. Contrairement aux implants en deux pièces, l'implant n'a pas de micro-espace. Dans la littérature sont discutés deux inconvénients suivants:

1) Divergences d'insertion

2) Phase temporaire pour un petit nombre d'implants

1) Divergences d'insertion: Avec des «Prep-Caps» (à présent, disponible en zircon, entièrement en céramique, en titane-grade 4, et en WIN!), qui peuvent être cémentés, des divergences d'axe importantes des Champions® monoblocs peuvent être ajustées. Les Prep-Caps servent de «couronnes» ou de «piliers» qui peuvent être préparés parallèlement après la cémentation. Le procédé de préparation de la tête de l'implant en bouche du patient est complètement indolore pour le patient car, en règle générale, cela est fait «au-dessus du niveau de la gencive». La préparation est réalisée conformément à un laboratoire dentaire de référence approuvé, où la couleur de la dent et la fabrication des couronnes sont discutées avec vous et déterminées.

2) Les premiers 2 - 8 semaines après l'implantation sont considérées comme particulièrement critiques dans cette phase car les implants sont sensibles aux forces de cisaillement latérales. S'il y a des micromouvements ou des macromouvements pendant cette phase (par exemple, parce que la prothèse temporaire se fracture) ou parce que le patient ne participe pas assez, le patient pourra avoir des problèmes avec les implants. La fabrication de la prothèse temporaire pour les implants monoblocs est donc très importante pour une implantation MIMI®. Par ailleurs, pendant cette phase critique (2-8 semaines après l'implantation), le patient devra se restreindre à une alimentation qu'il peut mastiquer à l'aide de sa langue. Le patient doit être bien informé sur le traitement MIMI® et sa participation active est très importante. Le taux de succès des implants monoblocs est de plus de 95%.

MIMI®, qui est semblable à la chirurgie de trou de serrure et à l'endoscopie en chirurgie dentaire, est basée sur le concept d'interventions non traumatiques. L'implantation MIMI® s'effectue pratiquement sans saignement et les patients ne ressentent presque pas de douleur. La prothèse implanto-portée finale sera mise en place dans deux à dix semaines après l'implantation dans la plupart des cas. La prothèse implanto-portée n’est plus un luxe seulement pour les célébrités de la politique et de l’économie, les vedettes et les stars, mais accessible à tout autre patient.

L'implantation elle-même, qui est réalisée sous anesthésie locale, prend seulement quelques minutes. En règle générale, l'extraction d'une dent est une intervention plus traumatique qu'une implantation et peut entraîner des complications. Dans la majorité des cas, le patient peut reprendre une vie normale le lendemain après l'implantation MIMI®.

HAUT