Implants biblocs

Les implants biblocs font parties des systèmes d'implants classiques dans le domaine de l'implantologie dentaire. L'implant bibloc consiste en un filetage d'implant qui est inséré dans l'os de la mâchoire, et d'une partie supérieure, le pilier, qui servira de support pour la prothèse. Ces deux parties sont rattachées par une vis de fixation. Ces dernières années, il a été observé que la connexion conique interne entre l’implant et le pilier était la plus satisfaisante.

Pourquoi?

Grâce à cette connexion conique interne, le «micro-espace» entre l’implant et le pilier est plus petit que 0,6 µm. Il y quelques années, d'autres implants biblocs courants avaient un micro-espace d'environ 30 µm (en comparaison: une bactérie a une dimension de 5 µm à 0,5 µm). L'implant Champions® (R)Evolution bibloc, avec une connexion micro-étanche de moins de 0,6 µm, a été introduit au marché et ensuite fabriqué en série en Allemagne, «Made in Germany».

Un autre avantage des implants Champions® (R)Evolution, c'est que c'est le seul implant bibloc qui peut être posé selon la méthode MIMI®. L'implant Champions® (R)Evolution est inséré avec le «Gingiva-Shuttle», une nouvelle conception pour laquelle un brevet a été déposé. Ainsi, le filetage interne est bien protégé sans être usé jusqu’à ce que la prothèse finale soit mise en place. Les nombreuses manipulations de vissages, dévissages usuellement nécessaires en implantologie classique ne sont donc plus nécessaires. Il y a donc une diminution de sessions au cabinet.
De plus, durant l’ostéointégration de l’implant, une contamination bactérienne ou salivaire du filetage interne de l’implant est quasiment exclue, du fait de la qualité de connexion, jusqu’à la pose du pilier définitif y compris lors de la prise d’empreinte.

Par ailleurs, la méthode MIMI® permet de protéger le matériau en utilisant des instruments dentaires «intelligents », diminuant ainsi le risque de dévissage de pilier et donc une mobilité de la prothèse.

HAUT